Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > 7 À L'AFFICHE > Toute l'actualité > Les mesures de sécurité à observer

Les mesures de sécurité à observer

À la suite des attentats de Paris du 13 novembre 2015, le Gouvernement a décrété l'état d'urgence, ce qui conduit à renforcer le dispositif VIGIPIRATE. Dans ce contexte particulièrement difficile, il convient de rappeler que la sécurité est l’affaire de tous et repose sur la vigilance de chacun.

L'Etat d'Urgence

Par décret en date du 14 novembre 2015, l’état d’urgence est entré en vigueur sur l’ensemble du territoire national. Il permet de renforcer l’efficacité des pouvoirs de police et notamment de :

  • Restreindre la liberté d’aller et venir en instaurant des zones de protection ou de sécurité particulières, ou en interdisant la circulation dans certains lieux (couvre-feu)
  • Interdire le séjour dans certaines parties du territoire à toute personne susceptible de créer un trouble à l’ordre public
  • Réquisitionner des personnes ou moyens privés
  • Interdire certaines réunions publiques ou fermer provisoirement certains lieux de réunion
  • Autoriser des perquisitions administratives en présence d’un officier de police judiciaire, de jour comme de nuit
  • Assigner à résidence toute personne dont l’activité s’avère dangereuse pour la sécurité et l’ordre public

A Paris, il se traduit notamment par l’interdiction de manifester sur la voie publique jusqu’au dimanche 22 novembre 2015 minuit. À contrario, les manifestations dans les lieux privés sont autorisées sous la responsabilité de leurs organisateurs chargés d’adapter les dispositifs de sécurité.

Le renforcement du plan Vigipirate

Le plan Vigipirate est un outil de lutte contre le terrorisme. Ce dispositif de vigilance, de prévention et de lutte couvre toutes les activités afin de sécuriser le pays. Il associe l’ensemble des acteurs de la Nation à une vigilance permanente et suscite une mobilisation de la population. Actuellement, le plan Vigipirate est au niveau « alerte attentat ».

Si ces mesures devaient évoluer, la Ville diffuserait un complément d’information.

Une présence mobile sur le terrain

Une vigilance accrue s’exerce pour la sécurisation et la protection des transports publics, des écoles, des établissements de la petite enfance, des lieux recevant un public, les lieux de culte sensibles ou symboliques, les sites touristiques majeurs, les grands magasins, les centres commerciaux et les sites sur lesquels seront organisées des événements sportifs, culturels, etc.

Dans ce cadre la présence de patrouilles et d’effectifs de police a été concentrée sur une mission de sécurisation visible. 7000 militaires sont également mobilisés sur l’Ile-de-France depuis les attentats de janvier 2015, auxquels viennent s’ajouter 3000 militaires suite aux attentats du 13 novembre 2015.

Enfin, la Ville de Paris contribue à cette sécurisation, dans la limite de ses compétences, par une présence rassurante des inspecteurs de sécurité et des correspondants de nuit aux abords des équipements scolaires et autres équipements accueillant des enfants notamment (crèches, équipement sportifs et culturels, espaces verts…).
La sécurité est l’affaire de tous : ayez les bons gestes et les bons réflexes

Les bons gestes :

  • se soumettre aux contrôles des agents de surveillance
  • signaler tout objet présentant un caractère insolite et dont le propriétaire n'a pas pu être identifié localement
  • signaler les agissements ou comportements manifestement anormaux qui pourraient faire penser qu’un acte malveillant va être commis
  • contrôler les livraisons et s’assurer de la légitimité des véhicules à accéder aux établissements (autorisation, identification)
  • contrôler les entrées des personnels des sociétés ou entreprises intervenant dans l'établissement
  • réaliser des rondes de surveillance des zones sensibles ou vulnérables à l'intérieur des établissements, et si besoin, mettre en place des agents rondiers supplémentaires, notamment pour la surveillance des parkings en sous-sol
  • éviter toute accumulation d'objets (cartons, palettes, sacs) à l'intérieur ou à proximité des bâtiments

Les bons réflexes :

  • ne pas laisser ses bagages sans surveillance
  • ne pas se garer dans les endroits qui font l’objet d’une interdiction au titre de Vigipirate
  • rendre compte aux agents de surveillance ou aux forces de l’ordre de tout objet ou comportement anormal
  • respecter strictement les consignes des services de secours et des forces d’intervention
  • se conformer rigoureusement aux consignes relayées par les medias
  • appeler le « 17 » police secours en cas d’urgence – et en cas d’urgence uniquement
  • contacter le « 197 » en cas de renseignement pouvant être utile aux enquêteurs.



 
 

Sur le même thème

 
-->